Französische Weisheiten 17


Il n'est si bon miroir que plus belle que soi.

Il n'est si bon parent qu'un bon ami.

Il n'est si bon que femme n'assotte.

Il n'est si bon qui aussi bon ne soit.

Il n'est si bon qui non ne soit.

Il n'est si chetif fagot qui ne trouve son lien.

Il n'est si ferre qui ne glisse.

Il n'est si fin, qui n'ait un tour de pigne.

Il n'est si fort que le commencement.

Il n'est si fort qui ne trouve son maistre.

Il n'est si fort qui puisse fuyr la mort.

Il n'est si gentil mois d'avril,
Qui n'ait son chapel de grésil.

Il n'est si grand depit que de pauvre orguilleux.

Il n'est si grand despit que de povre orgueilleux.

Il n'est si grand desprit que de povre orgueilleux.

Il n'est si grand jour qui ne vienne à vespre.

Il n'est si grand jour, qui ne vienne au vespres, ny temps qui ne prenne fin, il n'est si riche qui n'ayt affaire d'amis.

Il n'est si grand peril qu'en change d'apoticaire.

Il n'est si grant despit que de povre orguilleux.

Il n'est si juste que femme ne diffame.

Il n'est si long jour que la nuict ne suive.

Il n'est si male chose qui n'aide,
Ni si bonne qui ne nuise.

Il n'est si mauvais sourd que celuy qui ne veut pas ouyr.

Il n'est si petit buisson qui ne porte ombre.

Il n'est si petit chat qui n'égratigne.

Il nest si petit qui ne puist nuire.il nest nul petit ennemy.

Il n'est si petit saint qui ne veuille avoir son offrande.

Il n'est si petite chapelle qui n'ait sa dedicace.

Il n'est si riche qui n'ait affaire d'amis.

Il n'est si riche qui quelquefois ne doibve.

Il n'est si sage qui ne faille.

Il n'est si sage qui ne folie aucunes fois.

Il n'est si sage qui ne folie aulcune fois.

Il n'est si sage, qui ne faille aucunefois.

Il n'est si saige qui ne foloie aucune fois.

Il n'est si seur qui ne glisse.

Il n'est si sot qui n'ait sa ruse.

Il n'est si vray dire qu'en mocquant.

Il n'est soulier qui ne se crotte.

Il n'est sy bon, qui n'ait son compaignon.

Il n'est sy petite chapelle, qui n'ait sa dedicasse et feste.

Il n'est tant de gerbes qu'en moisson.

Il n'est tant mauvais hoste en la chambre d'un prince, comme d'une femme despite et plein de convoitise.

Il n'est tel acquêt que le don.

Il n'est tel pain que de froment ni tel vin que de sarment.

Il n'est tel que balai neuf.

Il n'est thresor que de science.

Il n'est trésor que de sagesse et santé.

Il n'est tresor que de vivre a son aise.

Il n'est trésor que santé et avoir argent à planter.

Il n'est trop que d'asmes et de fols.

Il nest viande si nette qung oeuf mollet.

Il n'est vie que de coquins.

Il n'est vie que de faire bonne chere, mais la fin n'en vaut rien.

Il n'est vie que de faire bonne chière = mais la fin n'en vault rien.

Il n'est vie que de faire bonne chière, mais la fin n'en vaut rien.

Il n'est vie que d'estre aise.

Il n'est vie que d'estre bien aise.

Il n'est vilain qui ne faict la vilennie.

Il n'est voisin qui ne voisine.

Il n'est, pour voir, que l'?il du maître.

Il n'estoit pas héritier sans authorite.

Il n'ha pas bruit pour néant.

Il n'ha point de cesse.

Il n'ha point de soulcy du lendemain.

Il n'ha que frire.il est plus pauvre job.

Il n'ha que la peau et les oz.

Il n'importe combien on sait, mais comment on sait.

Il n'importe d'ou vient l'oiseau, s'il chante bien.

Il n'importe l'age de la vache, si elle est portante.

Il n'importe lequel, disait celui qui prenait le plus gros morceau.

Il nourrit des pigeons qui veut, il les tue qui peut.

Il nous fera porter juife.

Il n'y a animal moins domtable que la femme irraisonnable.

Il n'y a arbre qui n'ait quelque branche seiche.

Il n'y a aucune mauvaise chaussure qui ne trouve sa pareille.

Il n'y a avoir, qui vaille scavoir.

Il n'y a beau maitre qui ne se trompe.

Il n'y a beste tant soit fière, qui ne se delecte de sa pareille.

Il n'y a bêtise qu'un fou n'y crie.

Il n'y a celuy qui n'ayme mieulx son pronffit que celuy de son voisin.

Il n'y a chance que pour la canaille.

Il n'y a chance qui ne vire.

Il n'y a chance, qui ne rechance.

Il n'y a char qui ne verse.

Il n'y a chose moins recouvrable, que le temps.

Il n'y a chose qui plus decontente, que de vivre entre mal gent.

Il n'y a chose tant ardue, qu'en bien cerchant ne soit cogneue.

Il n'y a chose tant soit celée, que le temps ne rende averée.

Il n'y a chose tant soit vile qu'elle ne profite a cil qui en scait la valeur.

Il n'y a conte que de flandre.

Il n'y a danger que du trop.

Il n'y a de bonnes fiançailles qu'une fois, celui qui se fiance à 2 à 3 va brûler en enfer, celui qui se fiance à 3 à 4 le diable l'emporte à tout jamais.

Il n'y a de fiançailles qu'une seule fois, celui qui se fiance à 2 à 3 va en enfer brûler, celui qui se fiance à 3 à 4 est emporté pour toujours par la rage.

Il n'y a de la chance que pour la crapule.

Il n'y a de mariage qu'une seule fois ni de paradis qu'en un seul endroit.

Il n'y a de nouveau, que ce qui est oublie.

Il n'y a de tache qu'en un endroit, et tout l'habit est gâté.

Il n'y a diligence qui satisface, a cil que hastivete presse et chasse.

Il n'y a douleur qui ne se passe par succession de temps.

Il n'y a en ville ne village arts ne mestiers, ou n'y ait plus de meschants que de bons ouvriers.

Il n'y a engin tant bon qu'il soit qui n'ait besoing de doctrine.

Il n'y a ennemy plus venefic, que le familier et domestic.

Il n'y a femme sans amour, samedi sans soleil, dimanche sans plaisir ni vieillard sans douleur.

Il n'y a femme, beste, cheval ne vache, qui n'ait tousjour quelque tache.

Il n'y a femme, cheval ni vache, qui n'eut quelque tache.

Il n'y a fer, acier ou diamants, qui vaillent contre le temps.

Il n'y a froid si morfondu que de n'avoir pratique aux champs.

Il n'y a froit tant morfondant que de n'avoir pratique aux champs.

Il n'y a gehine que de femme et de vin.

Il n'y a grain ne guère d'interest d'estre ensevely en liqueurs arromaticques ou en un fumier.

Il n'y a grand riche, ne celuy, qui n'ait besoing du petit.

Il n'y a guère de chagrins raisonnables.

Il n'y a homme de mère nay, qui sache ce que luy pend au nez.

Il n'y a homme qui puisse durer avec luy.

Il n'y a homme tant soit-il sage, qui du futur soit présage.

Il n'y a honneur ny dignité, qui vaille salut, sagesse et santé.

Il n'y a icy ne rime ne raison.

Il n'y a jamais de va nu pieds qu'il n'y ait une va nu pied.

Il n'y a meilleur parent, que l'amy fidel et prudent.

Il n'y a meilleure plante fruictière que la femme vertueuse.

Il n'y a ne barat ne guille, il n'y a ne fraude ne barat.

Il ny a ne fons ne rive.

Il n'y a neige ni glace que le soleil ne fonde.

Il n'y a ni monsieur ni dame qui n'ait de la vermine.

Il n'y a ni samedi sans soleil ni jeune fille sans amour.

Il n'y a nul petit ennemy.

Il n'y a ny laid pot qui ne trouve son couvercle.

Il n'y a orage, tempeste, ne ravage, paragonable a l'impetuosite des enfans de mars.

Il n'y a pas d'affaire, qu'entre parents.

Il n'y a pas d'affaires qu'entre parents.

Il n'y a pas de belle fille sans lentille, pas de beau garçon sans bouton.

Il n'y a pas de belle fille sans tache de rousseur pas de beau garçon sans bouton.

Il n'y a pas de belle rose, qui ne porte gratte-cul.

Il n'y a pas de bonnes raisons pour les sots.

Il n'y a pas de brouillard sans eau.

Il n'y a pas de cheval que leur mettent pas la bride.

Il n'y a pas de chiens sans puces ni de mâles sans vices ni de femmes sans malice.

Il n'y a pas de chiens sans puces ni de mules sans vices ni de femmes sans malice.

Il n'y a pas de cote sans combes.

Il n'y a pas de couronnes sans épines.

Il n'y a pas de doute, après le café c'est la goutte.

Il n'y a pas de femme plus mal chaussée que la femme du cordonnier.

Il n'y a pas de fiance en tchibreles.

Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud.

Il n'y a pas de guerre, sans paix.

Il n'y a pas de jeune fille sans amour ni de femme enceinte sans douleur.

Il n'y a pas de maison sans croix.

Il n'y a pas de mal, sans bien.

Il n'y a pas de mariage sans fleurs ni de mort sans pleurs.

Il n'y a pas de mauvais pilote quand le vent est bon.

Il n'y a pas de mauvais sabot qui ne trouve de quoi faire la paire.

Il n'y a pas de mauvaise chaussure qui ne trouve sa pareille.

Il n'y a pas de médecin pour la peur.

Il n'y a pas de meilleur médecin que soi-même.

Il n'y a pas de meilleur remède que celui qui réussit.

Il n'y a pas de noce sans deuil ni de samedi sans soleil.

Il n'y a pas de noces sans deuil ni de samedi sans soleil.

Il n'y a pas de petit chez soi.

Il n'y a pas de petits profits.

Il n'y a pas de pire mal, que celuy de ne pouvoir pas durer dans l'aise, ou dans la prosperite.

Il n'y a pas de plume tombée sans oiseau plumé.

Il n'y a pas de quinze ans laids.

Il n'y a pas de sabot sous le lit qui ne trouve son pareil.

Il n'y a pas de samedi sans fou ni jeune fille sans amour.

Il n'y a pas de samedi sans soleil comme il n'y a pas de fille sans amour.

Il n'y a pas de samedi sans soleil ni de belle filles sans amour ni de vieille femme sans douleur.

Il n'y a pas de samedi sans soleil ni de femme sans conseil.

Il n'y a pas de sarcloir qui ne trouve son manche.

Il n'y a pas de sot métier,
Il n'y a que de sottes gens.

Il n'y a pas de tour qui ne vienne pas.

Il n'y a pas de vendredi sans deuil ni de samedi sans soleil.

Il n'y a pas deux messes pour un sourd.

Il n'y a pas d'oison qui ne trouve son enclos.

Il n'y a pas loin de la porcherie a la civière.

Il n'y a pas petit pot qui ne trouve son couvercle.

Il n'y a pas plus de belles filles sans amourettes que de beaux monticules sans merdre de chien.

Il n'y a pas plus de samedi sans soleil que de filles sans amoureux.

Il n'y a pas plus de samedi sans soleil que de vieille femme sans conseils.

Il n'y a pas plus de samedi sans soleil que vieille femme sans conseils.

Il n'y a pas plus froid que le nez d'un chien, les genoux d'un homme, les fesses d'une femme.

Il n'y a pas une dette qui ne se paie.

Il n'y a pas une fille sans amant.

Il n'y a pas une fille sans amour.

Il n'y a pas une rose sans un eglantier.

Il n'y a personne de plus sourd, que celui qui ne veut pas croire.

Il n'y a piece sur le corps, qui ne soit bute de la mort.

Il n'y a pir debat, que plusieurs mains a un plat.

Il n'y a pire ennemy qu'un familier amy.

Il n'y a pitié qu'à la maladie.

Il n'y a plus belles armes que celles d'un vilain.

Il n'y a plus d'asseurance au temps non plus qu'a une femme.

Il n'y a plus d'attente, ou il n'y a plus d'esperance.

Il n'y a plus d'enfants.

Il ny a plus sourd que celuy qui ne veult ouyr.

Il n'y a point de beaux lieux sans livres ou sans c.

Il n'y a point de belle chair près des os.

Il n'y a point de bonne recette pour les gourmands, les ivrognes et les fainéants.

Il n'y a point de corneille qui ne trouve ses enfants beaux.

Il n'y a point de coup mortel sur une méchante bête.

Il n'y a point de dette sitôt payée, que le mépris.

Il n'y a point de fiance au monde.

Il n'y a point de fumée sans feu.

Il n'y a point de laides amours, pour celuy qui ayme.

Il n'y a point de montée, qui n'ait sa devallée.

Il n'y a point de mot contre l'alteration.

Il n'y a point de mousse.

Il n'y a point de pelle qui ne trouve son fourgon.

Il n'y a point de pied contrefait qui ne trouve sabot à sa convenance.

Il n'y a point de plaisir ou il y a perte.

Il n'y a point de pot qui ne trouve son couvercle.

Il n'y a point de rose de cent jours.

Il n'y a point de si chetif fagot qui ne trouve son lien.

Il n'y a point de soleil pour les aveugles ni de tonnerre pour les sourds, s'ils ne veulent pas en croire aux autres.

Il n'y a point de viande sans os.

Il n'y a point de vices que les femmes et les ivrognes ignorent.

Il n'y a point de vie sans peine.

Il n'y a point de vieux chaudron qui ne trouve sa cremaillere.

Il ny a point deaue plus dangereuse que celle qui dort.

Il n'y a que celuy qui en a, qui mette du poivre sur les choux de son potage.

Il n'y a que ceux qui ne font rien,
Qui ne se trompent point.

Il n'y a que Dieu qui ne se trompe pas.

Il n'y a que la devotion.

Il n'y a que la première bouteille qui soit chère.

Il n'y a que la vérité qui offense.

Il n'y a que le premier pas qui coute.

Il n'y a que le premier pas qui coûte.

Il n'y a que les bonnes bêtes qui se saoulent.

Il n'y a que les fous et les Européens qui voyagent.

Il n'y a que les honteux qui perdent.

Il n'y a que les sots qui se vantent.

Il n'y a que une bonne pinte de vin en ung vaisseau.

Il n'y a que une maulvaise heure au jour.

Il n'y a qu'heur et malheur.

Il n'y a qu'heur, en ce monde et malheur.

Il n'y a qu'un bon mariage et c'est le premier.

Il n'y a qu'un chien laid pour bien aboyer.

Il n'y a qu'un mot qui serve.

Il n'y a qu'une brave femme tous croient l'avoir.

Il n'y a qu'une goutte d'eau entre propre et sale.

Il n'y a rien a avoir pitié d'un canard boiteux.

Il n'y a rien d'aussi mauvais qu'un petit chien.

Il n'y a rien d'aussi patient que le travail, il attend toujours qu'on le fasse.

Il n'y a rien d'aussi vite oublie que la mort.

Il n'y a rien de mal, pour le temps qui court.

Il n'y a rien de meilleur pour l'homme, que d'etre toujours allegre bien faisant pendant sa vie.

Il n'y a rien de moindre qu'un enfant gate.

Il n'y a rien de plus difficile à conduire qu'une femme puis des rouelles de charrue.

Il n'y a rien de plus malheureux que d'etre trompe et battu.

Il n'y a rien de plus tôt gagné que de la bouche économise.

Il n'y a rien de sale, que ce qui n'est pas a sa place.

Il n'y a rien de si beau, que ce qu'on a.

Il n'y a rien de si beau, que ce qu'on n'a pas.

Il n'y a rien de tel que ce qu'on a coutume.

Il n'y a rien de tel, que ce dont on a l'habitude.

Il n'y a rien honneste qui ne soit utile.

Il n'y a rien plus difficile a tenir que le trop ayse.

Il n'y a rien que ce qu'on n'a pas, qui nous pourrait contenter.

Il n'y a rien qui n'ait son envers.

Il n'y a rien qui se repaie mieux que le temps.

Il ny a rien sur la terre que en temps et en lieu ne se serre.

Il n'y a rien sur, que de mourir.

Il n'y a roy qui n'ait prinse issue de paysan ou roturier, ne rustic qui ne vienne de roy.

Il n'y a royne, sans sa voisine.

Il n'y a second coup qui n'afoiblisse plus qu'une pallette de sang.

Il n'y a si beau cheval qui ne vienne rosse, ^ il n'y a si belle fille qui ne vienne une brasse-bouse.

Il n'y a si bel estat que de vivre de ses rentes.

Il n'y a si belle chaussure qu'elle ne devienne savate.

Il n'y a si bon chartier, qui ne verse quelquefois.

Il n'y a si bon qui ne perdist pacience.

Il n'y a si bons amis qui ne se quittent (comme disait Dagobert à ses chiens).

Il n'y a si fin regnard, qui ne trouve plus finard.

Il n'y a si fort a escorcher que la queue.

Il n'y a si grand faute que de laisser son chemin.

Il n'y a si grand qui n'ait mestier du petit.

Il n'y a si grand qu'il n'ait besoin du petit.

Il n'y a si grande maison, que le vent n'y tire.

Il n'y a si long jour qui ne vienne à la nuit.

Il n'y a si méchant pot qui ne trouve son couvercle.

Il n'y a si petit animalon qui ne devienne lion pour deffendre son bastion.

Il n'y a si petit buisson, qui ne porte son ombre.

Il n'y a si petit métier qui ne nourrisse son maître.

Il n'y a si petit pot qu'il ne trouve sa poche.

Il n'y a si petit sainct a qui il ne faille sa chandelle.

Il n'y a si petit sainct, a qui il ne faille sa chandelle.

Il n'y a si petite mouche, qui n'ait sa petite croix.

Il n'y a si vieille jument qui ne trouve son cavalier.

Il n'y a sy difficile que le commencement.

Il n'y a sy dur fruit et acerbe, qui ne se meurisse.

Il n'y a sy fort a escorcher que la guerre.

Il n'y a sy fort que la mort ne renverse.

Il n'y a sy grand ne si sage, qui du petit n'ait bien dommage.

Il n'y a sy riche, qui n'ait besoing d'amys.

Il n'y a sy sage, qui a la fois ne rage.

Il n'y a sy vaillant, qui ne trouve son maistre.

Il n'y a sy vile qui ne soit utile.

Il n'y a tant bon cheval qui ne bronche.

Il n'y a tel que les fous, pour predire l'avenir.

Il n'y a tels ennemis que les amis.

Il n'y a toux qui n'ayt sa tache.

Il n'y a village qui ne vienne au greffe.

Il n'y apas de belles prisons ni de laides amours.

Il n'y apas de grenouille qui ne trouve son crapaud.

Il n'y apas de pied qui ne trouve son sabot.

Il n'y apoint de vieux chaudron qui ne trouve sa cremaillere.

Il n'y arrive jamais de malheur que quelqu'un n'en vaille de mieux.

Il n'y aura jamais assez de paille et assez de foin, pour fermer la bouche aux medisants.

Il n'y avait en tout que deux femmes supportables la première s'est pendue la seconde est au diable.

Il n'y eu jamais belles prisons ni legeres amours.

Il n'y pas de hauts sans bas.

Il n'y pas de mariages sans pourparlers.

Il n'y peut avoir si grand moisson de bruye qui peuve oster la famine des femmes.

Il n'y que les montagnes qui ne se croisent pas.

Il n'ya femme cheval ni vache qui n'ait toujours quelque tache.

Il n'ya pas de maison dont le sol ne se salisse.

Il n'ya pas de noces sans lendemain.

Il n'ya point de pied contrefait qui ne trouve un sabot a sa convenance.

Il n'ya que deux braves femmes au monde l'une est perdue l'autre on ne peut pas la trouver.

Il oste a sainct pierre, pour bailler a sainct pol.

Il parlerait avec le cul dans l'eau.

Il paroist bon, pour n'avoir pas le moyen de faire le mauvais.

Il partiroit un oeuf en deux.

Il partiroit une maille en deux.

Il passe la marque.

Il passe le pain par le cul du four.

Il passera par la ou par la fenestre.

Il pense tousiours de son proufit.

Il pert le sens qui pert le sien.

Il pette comme un dain.

Il peult bien peu, qui ne peult nuyre.

Il peut bien boire il ne tremble plus.

Il peut bien esperer au cieux qui desespère en terre.

Il peut bien peu, qui ne peut nuire.

Il plaide bel, qui plaide sans partie.

Il plaidoie beau qui plaidoie sans partie.

Il plaidoye beau qui plaidoye sans partie.

Il porte des guetres.

Il porte le bâton brule.

Il porteray la folle enchère de cecy.

Il prend aussi tost enuye, a la vefve de se remarier, que de piser.

Il prend les choses trop au ric.

Il procede d'un coeur vil et très ord de prendre femme pour son tresor.

Il promet le ciel pour héritage mais il donnera l'enfer pour partage.

Il promet merveilles, mais il ne tient rien.

Il rentre par la cheminée ce qui sort de la cuisine.

Il resemble le baillis il prent derrière et devant.

Il resemble le lieutenant il prent du tort et du droict.

Il ressemble le chat brusle.

Il s'a beau taire de l'escot qui ne paie rien.

Il sa beau taire de l'escot qui rien n'en paye.

Il s'a beau taire de l'escot qui rien n'en paye.

Il s'a beau taire de l'escot, celuy qui est franc.

Il scait beaucoup, mais grossement.

Il scait son bartole comme un cordelier son dormir se cure.

Il scay cela comme ma patenostre.

Il se chastié bien qui se chastié par autruy.

Il se chatouille pour se faire rire.

Il se couvre d'un sac mouille.

Il se donne du bon temps.

Il se fasche d'une chose de quoy il n'a que faire.

Il se fault gouverner selon le cours du marche.

Il se faut engurer en Loraine pour vivre en santé.

Il se faut garder de fols et de leurs faicts.

Il se faut garder de la cloche comme du canon.

Il se faut garder du devant d'un boeuf, du derrière d'un asne, et d'un moyne de tous costez.

Il se faut garder en un camp comme en un boys, et mieux a la court, qu'en un batteau sur loire.

Il se faut garder en un mauvais temps pour en voir un autre.

Il se faut garder souvent d'un paranymphe comme d'un traistre.

Il se faut lever avant courir.

Il se faut mefier des serpents l'ete, des loups l'hiver, et puis des montavon en toute saison.

Il se faut resveiller deux foys la nuit pour vendre le bien de sa femme.

Il se faut savoir contenter de ce qu'on a.

Il se fonde en raison comme les pierres au soleil.

Il se marierait avec le cul de la lune pour engendrer le beau temps.

Il se moque de la misere, l'abondance ne lui peut rien.

Il se mort a la queue.

Il se passe a peu de chose.

Il se peult bien seoir a table quant le maistre lui commande.

Il se peut bien seoir a table, quand le maistre luy commande.

Il se peut seoir sans contredict qui se met ou son hoste luy commande.

Il se prendroit a son umbre.

Il se trouvent plus d'accidents de chirurgie que de médecine.

Il se trouvent plus de capitaines a table qu'au camp.

Il se vaut mieux hazarder sur la fontaine de la femme qu'en la rivière.

Il seiche sur le pied.

Il semble a ung larron que chascun luy resemble.

Il semble qu'il raddote.

Il s'en fault aller d'icy.

Il sent les aulx et les ongnons.

Il sent sa framboise.

Il sent son ca venez ca.

Il serait assez riche, celui qui saurait l'avenir.

Il seroit expediant que l'appellation allast en ierusalem.

Il s'est bien faict, il s'est faict de luynesme.

Il sest venu brusler a la chandelle.

Il seur de son baston.

Il tasche par tous moyens a le destruire.

Il te faudrait des lunettes de chene.

Il te fault aucunesfois recréer et regiouir.

Il te fault dire plus grossement.

Il te fault mettre en tutelle.

Il te fault ronger ton frain.

Il te faulx boire cela doulx comme laict.

Il te faut bien faner, si tu veux bien aryer.

Il te semble que chacun est semblable a toy.

Il tient grosse granite en parlant.

Il tombe sur le dos et se casse le nez.

Il tonne et tombe pluye a plomb ; combien qu'on n'ait aucun cou.

Il trouverait rien d'eau au rhone a saint jean.

Il va a castro, pour fuir le travail, néantmoins la aussi, la viande ne luy viendra pas d'elle-mesme a la bouche.

Il va à la boucherie plus de veaux que de boeufs.

Il va comme le vent et tombe comme pluye.

Il va de place en place comme les oyseaulx.

Il va en paradis qui vent le bien de sa femme pour son profit.

Il va en son vivant en enfer qui par avarice a deux autelz sert.

Il va mal ou nul n'eschappe.

Il vaudrait mieux savoir, que d'avoir.

Il vaudroit autant une borne en un pré.

Il vault mieulx mourrir que mal vivre.

Il vault mieulx ploier que rompre.

Il vault mieulx sentir du vin que le boire.

Il vault mieulx suyvre dyogenes en philosophant que aristippus.

Il vault mieulx tart que jamais.

Il vault mieux estre seul que mal accompaignie.

Il vault mieux plaire et estre au gre d'ung homme de bien, que de plusieurs mauvais.

Il vault mieux tenir que querir.

Il vaut encore mieux cul, que tout nu.

Il vaut encore mieux qu'il fasse mauvais temps, que pas de temps du tout.

Il vaut mieux acheter, qu'emprunter.

Il vaut mieux aller pieds nus et boire comme un trou.

Il vaut mieux arriver en retard qu?arriver en corbillard.

Il vaut mieux attacher que de lever.

Il vaut mieux avaler que cracher.

Il vaut mieux avoir affaire au boulanger qu'au curé ou au médecin.

Il vaut mieux avoir affaire avec un sourd, qu'avec un etourdi.

Il vaut mieux avoir des ailes que des cornes.

Il vaut mieux avoir en paix un oeuf, qu'en guerre un boeuf.

Il vaut mieux avoir envie que pitié.

Il vaut mieux avoir flux de bource, que de ventre.

Il vaut mieux avoir l'air, que la chanson.

Il vaut mieux avoir que voir.

Il vaut mieux avoir un journal de terre que un diable.

Il vaut mieux avoir un mary qui ayme l'escu que les liens.

Il vaut mieux avoir, que compter d'avoir.

Il vaut mieux boire a la fontaine, qu'au tonneau.

Il vaut mieux boire le cafe tiede, que trop chaud.

Il vaut mieux bourse vide, que tête vide.

Il vaut mieux camp, que le hastereau rompu.

Il vaut mieux ceder, que proceder.

Il vaut mieux changer de plat que d'assiette.

Il vaut mieux chanter avec un laid que pleurer avec un joli.

Il vaut mieux chanter loin de chez soi que pleurer chez soi.

Il vaut mieux chanter près d'une laide que pleurer près d'une belle.

Il vaut mieux cheminer et puis s'asseoir, que de courir et puis de s'ereinter.

Il vaut mieux coucher avec sa chambrière que de playder.

Il vaut mieux courir après, qu'avant.

Il vaut mieux courir au pain
Qu'au médecin.

Il vaut mieux courir avant, qu'apres.

Il vaut mieux court cul, que tout nu.

Il vaut mieux d'allumer la lampe, plutot que de jurer contre la nuit.

Il vaut mieux d'avoir, que de devoir.

Il vaut mieux desjeuner sans messe que sans vin.

Il vaut mieux deux soutiens que rien qu'un.

Il vaut mieux dire "laide mettons-nous à table" que "belle allons-nous coucher".

Il vaut mieux dire laide allons souper que belle qu'avons nous a souper.

Il vaut mieux dix de blesses, qu'un de tue.

Il vaut mieux donner la laine, que la brebis.

Il vaut mieux donner que recevoir.

Il vaut mieux du pain dans la pannetière qu'un beau garçon dans la rue.

Il vaut mieux du pain dans l'armoire qu'un tel homme dans la rue.

Il vaut mieux du pain sec avec amour que poulets avec des cris.

Il vaut mieux endurer que de se facher.

Il vaut mieux entendre un boeuf parler qu'une fille siffler.

Il vaut mieux estre a table qu'au comptoir.

Il vaut mieux estre au sermon qu'en la loge.

Il vaut mieux estre borgne, qu'aveugle.

Il vaut mieux estre docte que docteur.

Il vaut mieux estre fils de bonheur que de bonne mère.

Il vaut mieux estre fils que pere.

Il vaut mieux estre homme de prière que de brevière.

Il vaut mieux estre jeune en paradis que d'estre vieil fol au monde.

Il vaut mieux estre juge de vingt et cinq médecins, que de sept eschevins.

Il vaut mieux estre juge des médecins que du prevost des mareschaux.

Il vaut mieux estre leger de bource que d'esprit.

Il vaut mieux estre l'esguillon que le boeuf.

Il vaut mieux estre oyseau de bois ou bocage, que de cage.

Il vaut mieux estre premier d'un empire que d'un empereur.

Il vaut mieux estre sain que scavant.

Il vaut mieux estre souris que grenoille.

Il vaut mieux estre tout seul que de mourir de sain en compagnie.

Il vaut mieux être cocu que pauvre.

Il vaut mieux être couccou que consul un consul ne l'est qu'un an et un consul l'est tout le temps.

Il vaut mieux être de par soi, que mal attele.

Il vaut mieux être jument a talissieux que femme a beon.

Il vaut mieux être mal mariée que vieile critiquée.

Il vaut mieux être pauvre du sien, que riche de celui des autres.

Il vaut mieux être saoul que con, ça dure moins longtemps.

Il vaut mieux être seul que mal accompagne.

Il vaut mieux être seul, que mal accompagne.

Il vaut mieux faire vie qui dure que vie qui rompt.

<<< operone >>>


DEUTSCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49


ENGLISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


FRANZÖSISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49


ITALIENISCH
1 2 3 4


LATEINISCH
1 2 3 4


PORTUGIESISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


SPANISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10