Französische Weisheiten 14


Haineux, il a le fiel épais.

Hardi a l'ecuelle, couard au travail.

Hardie langue,
Couarde lance.

Hardiement hurte a la porte qui bonnes nouvelles apporte.

Hardiement parle qui a la teste saine.

Hardiment hurte a la porte qui bonne nouvelle apporte.

Hardiment hurte a la porte, qui bonne nouvelle y apporte.

Hardiment parle qui a la teste saine.

Hardy de la langue, couard a la lance.

Hardy le gaigne hardy le despend.

Hardy le gaigne, hardi le perd et despend.

Hareng donne a l'homme grand torment.

Hariavant, que ce soit une hape lourde.

Harnois ne vault rien qui ne le defent.

Harnois ne vault rien qui ne le deffend.

Harnois ne vaut rien s'il n'est deffendu.

Haste a licherre ne sers bien cuite.

Haste comme un coureur de benefice.

Haste toy a loisir, si veux tant mieux choisir.

Hausson le temps.

Haute comme la moitié du diable.

Hayne de prince signifie mort d'homme.

Helas quand il tonne en mars.

Herbe de pre, et e.f. c'est un dommage tost rendu.

Heure de nuict porte ennuy.

Heure de plaids est l'heure de la ruse du regnard.

Heureuse la souris qui a plus qu'un trou.

Heureux comme un sot.

Heureux est celuy, qui rien ne doibt a aultruy.

Heureux le médecin qui vient sur la fin de la maladie.

Heureux qui est content, il se couche, il s'etend.

Heureux qui fait bien.

Heureux, le médecin qui vient sur le déclin de la maladie.

Heurter sa teste au paroy parler a ung mur.

Highest expansion depth: 6/40

Histoire contée
Abrége la montée.

Hiver trop beau,
Été sans eau.

Hom qui tout veult veoir et savoir,
Ne doit ja nom d'ami avoir.

Homicide, mensonge et larrecin, s'averent indubitamment en la fin.

Homme a deux visages n'agrée en villes ne villages.

Homme a deux visaiges.

Homme angulaire, est a vérité contraire.

Homme au teint coloré, chien bourru, ne sont pas plaints.

Homme ayant les yeulx de corne.

Homme comme le roy, gentilhomme comme luy, prestre comme le pape.

Homme craintif de faible courage, bien le demonstre par son visage.

Homme d'argent, homme de rien.

Homme de paille vaut femme d'or.

Homme de paille, vault une femme d'or.

Homme de toute flesche.

Homme de vin, homme de rien.

Homme d'honneur n'a qu'une parole.

Homme digne destre baigne en la mer.

Homme digne destre envoye a anticyre.

Homme fin, se lève matin.

Homme hutineux et cheval courreur, flacon de vin ont tost leur fin.

Homme inutile vaut mieux en terre qu'en pré.

Homme mal marie mieux le vaudrait noye.

Homme marie tirez en la moitié.

Homme matineux,
Sain, gai et soigneux.

Homme mort ne fait pas la guerre.

Homme plaideur et de vray dire mescreu, quand il dit vray a bien grand peine est creu.

Homme plein de goutte, homme plein de dettes.

Homme poilu est fortune quand il n'a pas de poux.

Homme pute n'est pas a soy.

Homme qui file femme qui fait des sermons s'ils ne sont sots sont des fripons.

Homme qui porte lance et femme qui porte c.ne se doit moquer de son compagnon.

Homme qui porte le feu et l'eaue.

Homme roux et femme barbue jamais de près ne les salue.

Homme roux et femme barbue, de quatre lieux les salue, avec trois pierres au poing, pour t'en ayder s'il vient point.

Homme roux, femme barbue de bien bon coeur, personne ne salut.

Homme sans abri, oiseau sans nid.

Homme sans éducation, corps sans âme.

Homme sans esot (abri vent), sans evri (abri pluie), c'est l'oiselet sans nid.

Homme sans femme est un cheval sans bride et la femme sans homme est un bateau sans gouvernail.

Homme sans parole, homme de rien.

Homme sans vertu, arbre de fruict nud.

Homme seul est viande a loup.

Homme seul est viande a loups.

Homme ta femme est morte cent ecus a ta porte.

Homme vieil et povre qui a mal vescu de jeune femme sera batu.

Homme vieil et povre qui a mal vescu, de jeune femme sera fouete et battu.

Homme yvre et pervers, va de travers.

Homme yvre n'est pas a soy.

Hommes pervers donnent plusieurs affaires aux gens de bien.

Hommes rouges, chien à gros poil, n'ont jamais été plaints.

Honneste demeure sur le bord de l'eaue.

Honneur florit sur la fosse.

Honneurs changent meurs, raison n'est, qui en honneur ne remue.

Honni soit qui mal y pense.

Honte a mal faire est bien louable, et a bien faire vituperable.

Honte n'est utile ne decente, a âme povre et indigente.

Honteux comme un fondeur de cloches.

Hoppe qui peut, non qui veut.

Horloge entretenir, jeune damme a gre servir, vieille maison reparer, c'est tousjour a recommencer.

Horreur n'empesche la frayeur.

Hors d'une laide souche, il y part une belle pousse.

Hoste qui de soy-mesme est convie, est bien tost saoul et contente.

Hostellerie srues sur un grand chemin le rendent court et facile a tenir.

Huerter la teste a la paroy.

Huguenot pour la vie.

Humanite et courtoisie sont de grande valeur.

Humer et souffler, courir et ensemble corner, n'est pas chose a tollerer.

Humer le vent.

Humilite a tout homme bien ned, qui plus bas se tient plus haut on l'assied.

Humilite est de tous biens la royne, et orgueil de tous vices la vraye racine.

Ia este long temps cache, dict d'ung homme qui ne se ose trouver ou monstrer.

I'aime mieux que tu sentes les aulx que le mucz.

Iamais ne parlay de luy, sinon en tout honneur.

I'ay este abbaye et mordu tout a la fois.

I'ay este effraye craignant que le lait fut verse, mais Dieu mercy, cela n'est pas, c'est mon père qui est mort.

I'ay grand desprit d'avoir perdu une si belle occasion, ou qu'il m'est eschappe une si belle proye.

I'ay trouve ung homme de ma sorte.

Ici des vaisseaux ont été submergés, qu'y viens-tu faire avec ta frêle nacelle?

Ici pour conseiller, la pour payer.

Ie me tiens cachée sous le lit, vous ne scauriez me trouver.

Ie m'enaduentureray a tous dangers.

Ie ne me puis mettre a l'estude.

I'employay pour messager le paresseux, il partit tard et marcha lentement, et s'en retourna les mains vides.

I'estois moy-mesme la clavière, et il paroist bien a mon derrière, car il est bien gras.

I'eus de l'amour pour nostre vieille, et je la pris pour une ieune pucelle.

Ignorance est ennemie a gens sages.

Ignorer est motif et occasion, de tout estrif, debat et question.

Il a baille un soufflet au roy.

Il a beau danser a qui fortune sonne.

Il a beau dormir tard, qui a le bruit de se lever matin.

Il a beau dormir tard, qui ha le bruyt de se lever matin.

Il a beau mentir qui vient de loing.

Il a beau mentir, celui qui vient de loin.

Il a beau se lever matin, qui a le renom de dormir la grosse matinée.

Il a beau vanter sa noblesse, quand son deshonneur le blesse.

Il a beaucoups de beurre et de miel.

Il a beu sa honte.

Il a beu son honte il est ploye.

Il a bien apprins, qui a prins a craindre Dieu.

Il a bien le vent a gre.

Il a bien trouve chaussure a son point.

Il a bon courage, mais les jambes luy faillent.

Il a brule ses chaussures.

Il a chie dans ma bouillie, et cela va puer longtemps.

Il a controuve cela de soymesme, de sa fantasie.

Il a destouppe ung trou pour boucher l'autre.

Il a deux taches, il est beau et bon.

Il a du sable mouvant en la cervelle.

Il a du vif argent en la teste.

Il a entreprins une gros affaire.

Il a envoye ad patres.

Il a escorche le renart.

Il a este a vespre, il a souffle en l'encensoir.

Il a este nourry en un tonneau, il n'a rien vu que par le bondon.

Il a été trop souvent a la noce a strasbourg.

Il a faict banqueroute.

Il a faict tout son effort a l'encontre de moy.

Il a fait cela par constume.

Il a fièvre de veau, il tremble quand il est saoul.

Il a flaire rose et bouton, et il est tombe sur un etron.

Il a formy au cul.

Il a gagne sa botte.

Il a gagne sa chemise a trois pans.

Il a gagne sa cravate.

Il a ioue a boule veue.

Il a l'âme de travers.

Il a le bonnet vert.

Il a le mal sainct baude.

Il a les mains aux pieds, et le coeur aux jambes.

Il a les pieds poudreux.

Il a les yeux plus gros que le ventre. (Ou:... plus gros yeux que gros ventre.)

Il a les yeux verds toutes choses luy sont contraires.

Il a mange la souppe par dessous le chou qui la couvrait.

Il a mis le pied en la cuvette.

Il a peur de son ombre.

Il a plus a battre qu'a vanner.

Il a plus de sens aux bources qu'aux ongles.

Il a plus grands yeux que grand ventre.

Il a plus grands yeux que grande panse.

Il a plus sage le palais que l'esprit.

Il a plus vanne qu'il n'a battu.

Il a poil sur la langue.

Il a prins la clef des champs.

Il a pris vent.

Il a pu faillir, mais je dois lui pardonner.

Il a son devantier, blanc, il aura conge de vendre du beurre.

Il a son dict et son desdict.

Il a souffert les peines du diable : attendre et ne voir rien venir, aimer et n'être pas aimé, avoir faim et n'avoir rien à manger.

Il a trop tarde sauf conduict, qui après le coup le recoit.

Il a trouve la febve au gasteau.

Il a trouve la quadrature du serceau.

Il a trouve le pain cher, il a charge du vin.

Il a trouve sa sorte.

Il a un bel emplastre il peut bien bastir.

Il a un rhume d'oignon qui ne s'en ira qu'avec la peau.

Il a visé un corbeau, et tué une vache.

Il adviendra beaucoup de choses entre cy et la.

Il advient en une heure qui n'avient pas en cent.

Il advient en une heure, ce qui n'advient pas en cent.

Il advient souvent en un jour ce qui n'advient en cent ans.

Il advient souvent que luxurieux meurt meschamment.

Il aime l'ouvrage fait, l'argent a tirer et le vin a boire.

Il aime mieux bercer que se servir d'un levier.

Il aime, comme le loup aime la brebis.

Il arrache la dent du chien, et aboie lui-même.

Il arrive toujours un coup, qui ne ressemble pas les autres.

Il aura bien peu de paste qui ne luy fera un levain.

Il ayme comme la pie le materat.

Il ayme mieux quatre boeufs au feu qu'un a la charrue.

Il boit assez qui a deul.

Il boit comme un templier.

Il change d'avis ou de resolution chaque fois qu'il remue le pied.

Il change souvent de propos.

Il chevauche trop souvent sur une jeusne beste.

Il compte deux fois qui compte sans son hoste.

Il congnois l'homme dedens et dehors.

Il convient apprendre avant d'enseigner.

Il convient cercher une chose ou elle est.

Il convient cognoistre la portée et capacite du tendre engin.

Il convient laisser clabauder les clabauds, jaser et grumeler les gros lourdauds.

Il convient pendre la pierre a la ligne.

Il convient peser les hommes au grand poids du meunier et non au subtil trebuchet de l'orfebvre.

Il convient preallablement purger le tendre esprit de tout vice, avant de l'imbuir de doctrine et vertu.

Il convient remédier en temps aux inconvenients.

Il convient traiter l'esprit des juvenceaux a l'instar de l'agriculteur ses abreceaux.

Il corne a gauche, il tourne la truye au fein, quand on luy parle d'ung il respond d'autre.

Il corne a gauche.

Il courrait au derrière d'un crabe habille en femme.

Il court comme une maison et tombe comme pluye.

Il couvre le toit d'autrui, et le sien est percé.

Il croit que le soleil ne brille que pour lui.

Il cuyde voler sans ailes.

Il demande au maquignon l'âge du cheval.

Il demeure beaucoup de ce que fol pense.

Il devient vilain qui mange la vie au vilain.

Il dit au lièvre: Sauve-toi; et au chien: Prends-le.

Il dit au plus loing de sa pensée.

Il dit tout ce qu'il ha sur le cueur.

Il dit tout ce qu'il luy vient en la bouche.

Il doit toujours y avoir plus de médecins que d'apothicaires.

Il en a dans le cul aussi long qu'une flute.

Il en est de la cour comme de la mer: le vent qu'il fait y décide de tout.

Il en est des lois comme des digues: la brèche d'un seul endroit y rend tout le reste presque inutile.

Il en est des poëtes, des peintres et des musiciens, comme des champignons: pour un bon, dix mille mauvais.

Il en est du génie, du talent et de la science, comme de la vertu: plus ils attirent les regards, plus ils menacent ruine.

Il en est d'une femme comme d'un baril plus elle est occupée plus elle vaut.

Il en fait ce que marion fit de dancer.

Il en fault passer par la.

Il en faut peu pour faire grogner la femme la roue et la poulie.

Il en inge comme ung aveugle des couleurs.

Il en ira par le pendant.

Il en passera par la-il n'en aura autre chose.

Il en sait autant qu'un cochon, qui ne sait compter que jusqu'a un.

Il en tient une dent.

Il en vaut mieux gaigner qu'en point avoir.

Il en vient plus qu'il ne s'en va.

Il en y a qu'ils ont plus de louange a laisser courir que les autres a guerir.

Il entend bien le nombre d'or.

Il entend bien le numero.

Il entend bien sa haute game.

Il escorche bien la beste qui le pied tient.

Il escorche un poux pour en avoir la peau.

Il est aise d'aller à pied, quand on tient son cheval par la bride.

Il est aisé d'aller à pied, quand on tient son cheval par la bride.

Il est aisé de dire, mais moins aisé de faire.

Il est alle sur son nez, il est revenu sur ses pieds.

Il est amoureux comme une chatte foireuse.

Il est au papier rouge.

Il est au saffran.

Il est au vray, je suis au mentir.

Il est aussi beau que bon, il n'est pas farde.

Il est aussi bête qu'il est grand.

Il est aussi blanc qu'un double neuf.

Il est aussi facile d'approprier une femme que le vent.

Il est aussi vray que l'evangile.

Il est autant de fols achepteurs que de fols vendeurs.

Il est autant de sorte de ponts que l'aretin d'escrit de fouls.

Il est avare a qui Dieu ne suffit.

Il est avis au renard, que chacun mange poules comme lui.

Il est beau de loing mais ses pieces ne sont pas de mises.

Il est beau veau qui veau couppe.

Il est bien abuse.

Il est bien allie qui a une bonne femme.

Il est bien amoureux de marde qui est amoureux d'une nourrice.

Il est bien asne de nature qui ne peut lire son escriture.

Il est bien avance, qui a bien commence.

Il est bien ayse de payer l'escot quand il ne couste que le dire a Dieu.

Il est bien ayse sur autruy qui est plus ayze que chez luy.

Il est bien de son pays.

Il est bien difficile de faire beaucoup de travaux en un coup, et de les faire bien.

Il est bien digne de gésir sur la paille, qui le sien a paillarde et putain baille.

Il est bien entendu que chacun portera son bissac dans la vallée de josaphat.

Il est bien eureux qui se mesle de ses affaires.

Il est bien fol qui a fol sens demende.

Il est bien fol qui cuide tousjours vivre.

Il est bien fol qui mide tousjours vivre.

Il est bien fol qui veut les oyes ferrer.

Il est bien force d'etre brave, quand on ne saurait faire autrement.

Il est bien heureux qui ne prend esgard, a mauvaise langue poignant comme un dard.

Il est bien heureux qui ne se mesle, que de son affaire et querelle.

Il est bien jeune pour estre evesque.

Il est bien larron, qui desrobe un larron.

Il est bien loing encores de ce qu'il pense.

Il est bien maleureulx qui na que promettre a son veu.

Il est bien mauvais mesnager.

Il est bien pauvre qui ne voit goutte.

Il est bien pauvre qu'il n'a que prommettre.

Il est bien pouvre qui ne voit goutte.

Il est bien povre qui ne voit goutte.

Il est bien seant a un seigneur d'exceller ses subjects en bonté et vertu.

Il est bien seant au chef d'exceller ses subjects en vertu et piete.

Il est bien sept cault qui mect le moustier en routure.

Il est bien tout presche qui n'a cure de bien faire.

Il est bien veau qui veau mange.

Il est bien veau qui veau taille.

Il est bienvenu, celui qui apporte.

Il est bon a veoir.

Il est bon cheval de tabourin.

Il est bon d'avoir des amis partout.

Il est bon de consoler le malade quand on a la santé.

Il est bon de parler et meilleur de se taire.

Il est bon de parler, et meilleur de se taire.

Il est bon de savoir au juste ce que l'on craint.

Il est bon de se garder une poire pour la soif.

Il est bon d'être habile, mais non de le paraître.

Il est bon maistre, qui jamais ne faille.

Il est bon pour aller querir la mort.

Il est bon quelques coups, de vous frapper coup pour deux.

Il est caut larron qui desrobe a un larron.

Il est caut larron qui desrobe a ung larron.

Il est clerc jusques aux dens, il a mange son brevière.

Il est coiffe de la feuille de choux.

Il est coiffe d'une feuille de chou.

Il est comme la pierre en l'or.

Il est comme l'aigle a queue fourchue, il ne prend pas de moucherons.

Il est comme les pots d'eau benite, près de la porte, loin du c(h)oeur.

Il est comme thomas, ne veut ni croire, ni crever.

Il est commun a tous d'errer, et diabolic perseverer.

Il est content de se brusler pour l'eschauder.

Il est curieux, il veut venir vieux.

Il est d'ancienne race sa maison tombe de pourriture.

Il est de bas or, il craint la tonche.

Il est de bonne bouche il a pris le poulet et la pondeuse.

Il est de la confrairie sainct hubert, il n'enrage pas pour mentir.

Il est de l'âge de celuy qui est ne il y a un an, et est de la taille de celuy qui naistra d'icy a un an.

Il est des anguilles de melun, il crie avant qu'on l'escorche.

Il est des bons, il est marque a l'a.

Il est des clergons de sainct nicolas.

Il est des mauvais le pire.

Il est des maux qui ne veulent pas les cris.

Il est despit comme ung chat borgne.

Il est detenu de mauvaises gens.

Il est dict habile qui fraude l'amy et le pile.

Il est difficile de contenter tous.

Il est difficile de contenter tout le monde et puis sa femme.

Il est difficile de deguiser sa nature.

Il est difficile de faire beaucoup de travail en peu de temps, et de le bien faire.

Il est enfant de prestre, il mange son pain blanc le premier.

Il est escript aux livres des quenouilles.

Il est escrit au livre des quenoilles.

Il est esveille comme un chat qu'on chastre.

Il est facil d'avoir le nom et l'effect non.

Il est facile d'avoir le nom la chose a grand peine peult on.

Il est facile de payer avec l'argent d'autrui.

Il est feste en sa paroisse, on carillonne en son clocher.

Il est fils de prestre, il ne dit pas ces choses deux fois.

Il est fol qui se oublie.

Il est fol qui s'oublie.

Il est fort de bonne conscience.

Il est frappe d'un mauvais vent.

Il est gay comme une colombe hors de sa maison, et triste, comme un corbeau, dans sa maison.

Il est gens et gens.

Il est gentil-homme de beauce, il se desjeune de basler.

Il est gentil-homme de droict ligne, car son père estoit pescheur.

Il est gentil-homme son père alloit a la chasse avec un fouet.

Il est gentil-homme vandamois son père alloit a la charrue a cheval.

Il est heureux de tomber à terre, si, pendant que vous y êtes étendu, votre main rencontre un diamant.

Il est homme de bien, mais.

Il est hors de page.

Il est hors des gonds.

Il est impertinent de donner le pain des enfans aux chiens.

Il est impossible de faire d'un asne un cheval.

Il est jamais eu sorti de la farine d'un sac de charbon.

Il est jamais eu tombe des pommes d'un pommier sauvage.

Il est joli parce que gracieux.

Il est maistre qui se scait ayder de sa maitrisse.

Il est mal d'esteindre, le vieil paillis épreint.

Il est mal-aise de joindre le dur avec le dur.

Il est mal-seant d'emplir un vaisseau putrefaict d'une liqueur précieuse.

Il est maudict de l'evangile qui ha le choix et prend le pire.

Il est maudit en l'evangile, qui a le chois et prend le pire.

Il est mauldit de l'evangile qui a le choix et prent le pire.

Il est meilleur estre cheval que boeuf loup que brebis.

Il est merveilleusement d'ung bel esprit.

Il est midy le soleil me luist sur le ventre.

Il est mieux de dire aux enfants "tiens-toi tranquille" que "leve-toi".

Il est mieux de preter, que d'emprunter.

Il est mieux de voir un enfant sauter qu'assis.

Il est mieux d'etre a cote d'un qui chie, que d'un qui fend du bois.

Il est moins honteux d'être trompé par ses amis, que de s'en défier.

Il est ne le dimanche, il ayme bien besongne faicte.

Il est noble qui noblesse ne blesse et n'oublie, et villain qui commet ignoblesse et villanie.

Il est nouveau mère.il veult tout scavoir.il enquiert de tout.

Il est nuit chez luy les estoilles luy luissent au fronc.

Il est pauvre a qui il faut achepter les quatre elemens.

Il est pauvre a qui on oste.

Il est pauvre qui Dieu hayt.

Il est pense a la fourche.

Il est permis a celuy qui vient de loing de mentir.

Il est plus aisé de bâtir des cheminées, Que d'en tenir une chaude.

Il est plus aise de quitter ce qu'on tient, que de reprendre ce qu'on a quitte.

Il est plus aisé de réprimer une première fantaisie, que de satisfaire celles qui viennent à la suite.

Il est plus aise de saulter par dessus un chesne que scur de parler des grands.

Il est plus aisé d'être sage pour autrui que pour soi-même.

Il est plus ayse a bastir deux cheminées qu'a les entretenir.

Il est plus ayse a se sauver, qu'a se bien marier.

Il est plus ayse, a entrer en caresme qu'en sortir.

Il est plus beste qu'animal.

Il est plus catholique n'ourrir ses passions que d'en prendre d'autruy.

Il est plus de gaines que de cousteaulx.

Il est plus de jours que de sepmaines.

Il est plus de trompeurs, que de trompettes.

Il est plus d'ouvriers que de maistres.

Il est plus d'ouvriers que d'outils.

Il est plus d'ouvriers, que de maistres.

Il est plus eureux, que saige.

Il est plus facile acheter que payer.

Il est plus facile conseiller que faire.

Il est plus facile d'arrêter l'eau que les langues de femme pendant le travail.

Il est plus facile de détourner le méchant de son amour pour le mal, que de distraire de son chagrin l'homme triste.

Il est plus facile de faire entrer sept diables dans une femme que d'en faire sortir un seul.

Il est plus facile de faire parler les femmes, que de les faire taire.

Il est plus facile de garder un huitieme de sac de puces qu'une jeune fille.

Il est plus facile de garder un plein van de puces au soleil qu'une fille.

Il est plus facile de garder un van de puces que des jeunes filles.

Il est plus facile de médeciner que de curer.

Il est plus facile de se marier que d'elever maison.

Il est plus facile demolir que bastir.

Il est plus facile d'emprunter, que de tourner après.

Il est plus facile descendre qu'ascendre.

Il est plus facile descendre que monter.

Il est plus facile despendre que gaigner.

Il est plus facile dire que faire.

Il est plus facile ferrir que guarrir.

Il est plus facile lascher que retenir.

Il est plus facile mediciner que curer.

Il est plus facile menacer que tuer.

Il est plus facile parler que taire.

Il est plus facile penser ou mediciner que curer.

Il est plus facile penser que d'estre.

Il est plus facile prendre que rendre.

Il est plus facile presumer que savoir.

Il est plus facile presumer, que savoir.

Il est plus facile promettre que donner.

Il est plus facile souhaiter qu'enrichir.

Il est plus facile tomber que se relever.

Il est plus facile vouloir que voler.

Il est plus malheureux que le bois des forches.

Il est plus naturel au prince donner loyer aux bons que de chastier les mauvais.

Il est plus raisonnable qu'un homme soit en benefice avec sa femme qu'un prestre avec sa garce.

Il est plus riche qu'on ne scaurait baaler.

Il est pouvre que Dieu hait.

Il est povre que Dieu hait.

Il est près de la terre et loing du ciel.

Il est quitte du cher temps.

Il est riche a paris jamais ny a rien vendu.

Il est riche que Dieu aime.

Il est riche que Dieu ayme.

Il est riche qui Dieu ayme.

Il est sage qui scait tout.

Il est sain qui est son maistre.

Il est saute de la poesle en la braise.

Il est si scavant qu'il a apporte toute la science des loix.

Il est si scavant qu'il scait le livre de la chenillotte.

Il est sur le bort de sa fosse.

Il est tant pauvre, que Dieu le cerche pour tuer.

Il est tant riche qu'il ne scait qu'il ha.

Il est temps de bastir, temps de demolir.

Il est temps de besogner, temps de chomer.

Il est temps de donner, temps de garder.

Il est temps de gemir, et temps de rire.

Il est temps de hayr et temps d'aimer.

Il est temps de parler, et temps de taire.

Il est temps de planter, et temps d'arracher.

Il est temps de semer, temps de moissoner.

Il est temps de souffler, et temps de humer.

Il est temps de tailler, temps de couldre.

Il est temps de tuer, temps de saller.

Il est temps de veiller et temps de reposer.

Il est tombe de fièvre en chaud mal.

Il est tost deceu qui mal ne pense.

Il est tost deceu, qui mal pense.

Il est toujours assez tôt de payer ou de mourir.

Il est toujours assez tôt de se faire du souci.

Il est toujours aux derrières des femmes comme les diables après les ames.

Il est toujours bon de savoir quelque chose, si ce n'est pas pour le gain, c'est pour l'honneur.

Il est toujours fête pour un paresseux.

Il est toujours temps de bien faire.

Il est tousjours en sa pierre pertuisée.

Il est tousjours feste après besoigne faite.

Il est tousjours feste, pour celuy qui bien fait.

Il est tousjours saison de bien faire.

Il est trop bon.

Il est trop chiche.

<<< operone >>>


DEUTSCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79


ENGLISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


FRANZÖSISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49


ITALIENISCH
1 2 3 4


LATEINISCH
1 2 3 4


PORTUGIESISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


SPANISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10