Französische Weisheiten 11


Donner et redonner fait mal au ventre.

Donner et reprendre fait mal au ventre.

Donner et retenir, ne vaut.

Donner l'aumne, n'appauvrit personne.

Donner pour Dieu, n'appauvrit l'homme.

Donner un ?uf pour avoir un b?uf.

Donner un ?uf, pour avoir un b?uf.

Donne-toy de garde d'une femme barbue, et d'un homme qui n'a point de barbe, comme de la peste.

Donnez l'aumne au diable quand vous le reconnatriez pas, vous aurez toujours du mrite.

Donnez un filleul au chat, il lui ressemble par les pieds ou la tte.

Dormir a l'enseigne du croissant.

Dormir de bonne heure et lever le matin, conserve fortune et sant.

Dormir la cuisse de chapon en la bouche.

Dos de brochet, ventre de carpe,

Dot de femme ne peut pas se perdre.

Double jene, double morceau.

Douce est l'amour de la patrie.

Douce parole fraind grand ire, et dur parler enflambe l'empire.

Douce parole n'corche pas la bouche.

Douces paroles n'corchent langue.

Douces paroles n'corchent pas la langue.

Douleur de femme douleur de coude.

Douleur de femme morte dure jusqu' la porte.

Douleur de femme morte dure jusques la porte.

Douleur de femme morte ne passe pas la porte.

Douleur de tte veut manger, douleur de ventre veut purger.

Douleur de tte veut manger.

Douleur d'pouse morte dure jusqu' la porte.

Douleur d'un veuf dure jusqu'a la porte.

Doux la bouche, amer pour le corps.

Doux comme le ventre d'un nonnain.

Doux est pardonner a l'innocent, sy de sa coulpe il se repent.

Dove grand' amore, quivi gran dolore.
Grand amour ne va pas sans grand'peine.

D'oyseaux, de chiens, d'armes, d'amours, pour un plaisir mille douleurs.

Drap de couleur en blanchet on ne tainct.

Drap large servant troit et chiche, fait le marchand content et riche.

Droit droit revient.

Droit veut que povre tmoins
Ne soit cr n'en plus, n'en moins.

Du bon, l'on n'apprend que tout bien, et du mchant tout n'en vaut rien.

Du bouillon et de l'amour le premier est le meilleur.

Du caillou et du fusil, le feu en sort et en ist.

Du corbeau ensuit le chant, qui dit, je m'amendray demain.

Du cot gauche sang getter meilleur que a dextre est repute.

Du cuir d'autrui, large courroie.

Du drober au restituer, on gagne trente pour cent.

Du derrire des mulets, du devant des femmes, et de la malice des hommes, faut toujours se mfier.

Du devant de la fille, du derrire du mulet, t'approche pas.

Du diable vint, au diable retourna.

Du dit au fait il y a un grand trait.

Du feu de l'eau et du pain sec se trouvent en tout endroit.

Du fou et l'insens, loigne-toi si tu veux tre sage.

Du fromage gras, prends le bord.

Du fusil et de la pierre sort le feu.

Du gain l'odeur a bonne saveur.

Du labeur vient la saveur.

Du matin la montaignette, et du soir la fontainette.

Du noeuf ramon, la femme nettoie sa maison, et du vieil bat son baron.

Du petit au grand.

Du petit on vient au grand.

Du petit vient-on au grand.

Du pied ou de l'chine, le poulain ressemble la cavale.

Du poil de la bte qui te mordit, ou de son sang seras guri.

Du poil de la bte qui te mordit, seras guri.

Du poil rouge et du cagot, sauve qui peut.

Du repas la fin, l'eau vaut plus que le vin.

Du riche l'aide matrielle, du vieillard le conseil.

Du riche qui ne veut secourir n'en faut faire tat non plus que estron mousy.

Du sac ne sort que ce qui est dedans.

Du sang, ce n'est pas de l'eau.

Du vin aux femmes de l'avoine aux chvres butin perdu.

Du vin aux femmes et de l'avoine aux chvres c'est du butin perdu.

Du vin aux femmes, de l'avoine aux chvres, butin perdu.

Du vin, du foin, qui plus en a, plus en dpense.

D'un bon cep plante la vigne d'un bon nom prends la fille.

D'un bon plant plante ta vigne a un bon sang marie ta fille.

D'un bon plant plante ta vigne et d'une bonne mre prends la fille.

D'un champ sem, qui a plusieurs possesseurs, les oiseaux tirent tout le profit.

D'un cot Dieu point, de l'autre il oint.

D'un cot Dieu point, et d'autre part il oint.

D'un homme poil rouge et d'un bigot, sauve qui peut.

D'un laide souche, il n'y saurait crotre une belle pousse.

D'un mauvais compte, on revient au bon.

D'un mauvais dbiteur prend la paille pour labeur.

D'un mauvais payeur il faut prendre tout ce qu'on en peult avoir.

D'un mauvais payeur on tire ce qu'on peut.

D'un oeuf blanc, il peut sortir un poussin noir.

D'un sac charbon il ne saurait sortir blancbe mouture.

D'un sac de charbon, on ne peut gure sortir de la farine.

D'un sac de charbon, peut pas sortir de farine de froment.

D'un sac de suie, on ne saurait tirer de la farine.

D'un sac ne faut attendre que cela qui est dedans.

D'un sac on ne peut tirer deux moutures.

D'un vieux tronc, n'y saurait sortir la plus petite pousse.

D'une buse on ne peut faire un pervier.

D'une cavale pleine, vend la selle.

D'une femme vous jugerez au boire et au manger.

D'une femme, vous jugerez au boire et au marcher.

D'une jument pleine, il faut vendre la selle.

D'une laide souche, il y peut crotre une belle pousse.

D'une lente rosse vient la fois un poulain gnreux.

D'une main laver l'autre doit, comme du pouce les autres doigts.

D'une mule qui fait hi d'une femme qui parle latin mfie toi.

D'ung mal lequel nous a tous commun, ne faut que aucun particulirement s'en plaigne, comme s'il tait seul en cette fortune.

Dur mtier me fait apprendre qui me veut faire donner et j'ai appris prendre.

Dur mtier me fait apprendre qui me veut faire donner et j'ai appris rendre.

Durant le mois de fvrier, toute femme gle au fumier.

Dynamic content: false

meglio esser amici da lontano, che nemici da presso.
Mieux vaut tre amis de loin, qu'ennemis de prs.

meglio un buon amico, che cento parenti.
Mieux vaut un bon ami, que cent parents.

Eau bnite de cour.

Eau de saint Jean (24 juin) te le vin
Et ne donne pas de pain.

Eau et pain c'est la viande d'un chien.

Eau et pain, vie de chien.

Eau et vin dans un estomac, chat et chien dans le mme sac.

Eau qui court fait joli visage.

Eau qui ne coule, pas, crve ses conduits.

Eau-de-vie, eau de mort.

Eaue de pleurs, larmes de longue pargne.

Eaue et pain c'est la viande du chien.

Echo et femme gardent le secret avec peine.

Echo et femme le secret leur pse.

Eclipse de pcune, pauvres est commune.

conomie vaut mieux que profit.

Ecorche l'anguille quand tu l'auras pche.

coute avant de parler,
Et peut-tre verras-tu qu'il faut te taire.

Ecoute mille fois, ne parle qu'une.

cris comme les habiles,
Et parle comme tout le monde.

Effraie les btes avant qu'elles ne t'effraient.

Egal est le mal qui ne nuit, ou bien qui ne donne nul profit.

Eleve bien tes enfants pour que, s'ils ne viennent pas de braves gens, ils soient du moins capables pour de belles canailles.

Elle a autant besoin de se marier qu'un loup d'une sonnette.

Elle a casse son sabot.

Elle a croque sa noisette.

Elle a fait paques avant carme.

Elle a l'age d'une vieille vache elle est bonne a marier.

Elle a les talons jaunes.

Elle a un pr toujours en herbe et un merdier au milieu.

Elle a une belle conscience.

Elle aura le coquemar du cure.

Elle branle bien la queue de l'ne, et puis elle tombe pas.

Elle change d'amoureux comme de chemises.

Elle commence sentir ce qu'il y a la porte de la messe.

Elle commence sentir son cotillon.

Elle demeure au clou.

Elle pouserait un manche a balai costume.

Elle est au bout du banc.

Elle est au plus offrant.

Elle est aussi pucelle que celle qui a couch au vaurdarde.

Elle est belle au coffre et laide dans l'armoire.

Elle est bonne pour nourrir elle prendra bien le bout.

Elle est bonne, la feuille du frne, pour la chvre plus que pour l'ne.

Elle est comme les autres elle a pr et une rivire et une fontaine dans le bouheyre.

Elle est comme les mauvaises vaches elle a plus de gorge que de lait.

Elle est comme une miche de son.

Elle est dsormais sur la merienne.

Elle est dsormais sur la recie.

Elle est femme de bien, mais le noc se pourchasse.

Elle est large la voie qui mne en enfer.

Elle est reste au champ de citrouilles.

Elle lui a coupe les choux.

Elle lui a fauche l'herbe sous le pied.

Elle m'a servi de mre une occasion, et de martre en une autre.

Elle ne la pas fait de la teste il lui faut pardonner.

Elle n'est plus malade celle qui pense la fanfreluche.

Elle reste graine.

Elle sait qui elle veut mais elle ne sait pas qui la veut.

Elle se fait prier on voit bien que c'est une belle fille.

Elles en ont tant port de grands qu'elles n'en sauraient plus porter des petits.

Elles ont fait le travail avant la commande.

Elles ont mis le char avant les boeufs.

Elles ont pt vpres.

Elles partent agnelles au bal et elles reviennent brebis.

Elles sont belles et bonnes, les pches de corbeille.

Embrasse le chien sur le museau, jusque quand tu lui passes la muselire.

Emendement et repentance est grand signe de pnitence.

Empeche un fou de dvorer son sac.

Employe ton bien quand il est tien, aprs ta mort tu ny as rien.

Emprunter un pain sur la cuyte.

En 9 minutes le rhume se prend, en 9 semaines il se rend.

En acqurant la renomme, on cesse bientt de la mriter.

En allant et en venant, le garon fit son an.

En allant et en venant, le valet fait son an.

En amour en procs en vaillance un rien fait pencher la balance.

En amour l'apprenti en sait plus que le matre.

En amourettes plaisirs fallace y a.

En amours a folie et sens.

En argent soit le capital, de Celui qui procure ton mal.

En attendant les souliers d'un mort,
On marche longtemps pieds nus.

En avril, ne te dcouvre pas d?un fil, en mai, fais ce qu?il te plat.

En avril, nue,
En mai, rose.

En bas le flot dessous le pont, en bas le bief rien de toit, en bas le ruisseau adieu le sel, en bas le torrent rien ne sait.

En beaucoup de nouvelles il a des bourdes belles.

En beaut corporelle, gt souvent la mre de vice et martre de vertu.

En bien de femme il ne faut planter que des choux.

En bien faisant, l'on guerroie le mchant.

En bonne amie ou mauvaise, tenez toujours le ventre l'aise.

En Bretagne la faim a la soif se mariera souvent encore.

En Brie ni en Champaigne il n'a du pain qui ne le gagne.

En buvant et en mangeant on perd l'apptit.

En camp d'excs il n'y a nul garant.

En canicule, pas d'excs et en tout temps, pas de procs.

En cas de maladie, le bras au cou et la jambe au lit.

En cas htif n'y a avis.

En ce monde chtif et mesquin, quand il y a du pain, il y manque le vin.

En ce monde fortune et infortune abondent.

En ce monde n'a que eur et malheur.

En cent livres de plait n'y a pas une maille d'amour.

En cette chose n'y a qu'il dire.

En chemin battu, il ne crot point d'herbe.

En cheminant l'on se lasse.

En chmant l'on apprend a mal faire.

En chose inique, infme et laide, en vain s'implore du seigneur l'aide.

En chose turpe, norme et laide, en vain requiert-on de Dieu l'aide.

En close bouche n'entre mouche.

En coeur sujet vice et pch, n'entrera sagesse vertu ni bont.

En commenant, pense finir.

En cueillant grain grain, tu empliras ton panier.

En dfaut de sage monte fol en chaire.

En demandant on va Rome.

En dpit des chiens tyrans si ayt il des livres aux champs.

En dpit des mdecins, nous vivrons jusques la mort.

En donnant ay gard et cure, de tenir rgle et bonne mesure.

En esprance d'avoir mieux vit le loup tant qu'il devient vieux.

En este pour la grand chaleur, et en hiver pour la froideur, est en pris le vin et vigueur.

En t l'ombre et en hiver au soleil.

En t prpare le traneau,
Et en hiver le chariot.

En faire compte comme d'un porteur de lardoyre.

En faisant la cage l'oiseau s'en va.

En faisant on apprend a faire.

En faisant, les matres faillent la fois.

En faisant, on apprend.

En fait de nouvelles, il faut attendre le boiteux.

En fait de semailles et de mariage garde toi de conseiller.

En fait de soupes et d'amours les premires sont les meilleures.

En faut voir, par ce monde.

En feu de faccon, ni braise ni charbon.

En fin final est bon caudal, servir a Dieu et ne faire mal.

En Flandre l'opprenion fait le rebellion.

En forgeant on apprend forger.

En fromage, lit, argent, jambon connatra l'homme son compagnon.

En fuyant le fuyard ne fuit pas la mort.

En fuyant le loup, j'ay fait rencontre de l'ours.

En gagnant avec peine, on apprend a bien garder ce qu'on a.

En gaine d'or souvent gt glaive de plomb.

En gardant le sien, l'on fait guerre a autrui.

En gaspillant le bien de Dieu, vient qu'on en n'a plus rien.

En grand fardeau n'est pas l'acquis.

En grand fardeau n'est pas l'aquest.

En grand fleuve tel poisson, et le bon nageur au fond.

En grand pauvret n'a pas grand leaulte.

En grande chaleur quitte la femme et prends le verre.

En grande pauvret
Il n'y a gure grande loyaut.

En grande rise peu de fiance.

En grande vanterie,
Grande menterie.

En grandes entreprises on a beaucoup fait quand on a monstre sa bonne volont.

En grand'pauvret n'a pas grand'loyaut.

En guillemin guillaume.

En hiver au feu, et en este au bois et au jeu.

En hiver au lit ou auprs du feu, et en t au soleil et au jeu.

En hiver par tout pleut, en este l o Dieu veut.

En hiver, partout il pleut;
En t, l o Dieu veut.

En janvier l'aine est marie avec une hritire 4 draps de lits quelques sous et grand festin.

En jouant le temps se passe, sage est qui bien le compasse.

En juin, de trois habits l'un.

En la balance l'or et le fer font tout nun pois pareil et per.

En la balance l'or et le fer font un.

En la bouche de l'homme ayant faim n'entre de fourment chacun grain.

En la bouche du discret, le public est secret.

En la court du roi Chacun est pour soi.

En la court du roi, Chacun y est pour soi.

En la fin gt la difficult.

En la fin se chante le gloria.

En la fin, cognoit-on le bon et le fin.

En la fort assez envieux, en chemin assez fatigu, maison assez misreux.

En la goutte, le mdecin ne voit goutte.

En la langue la harangue, la folie gt en la teste, et les grillons gtent la fte.

En la maison de ton ennemi, tiens une femme pour ton ami.

En la maison du menestrier tous sont danseurs.

En la maison robin de la valle, n'y a pot au feu n'cuelle lave.

En la maison vaut mieux avoir son taine que citerne.

En la peau de brebis ce que tu veux cris.

En la peau de brebis ce que tu y veux si crits.

En la peau de la brebis ce que tu veux n'cris.

En la peau on le loup est, il y meurt.

En la puissance de l'homme est lieu non le temps.

En la queue et en la fin, gt de coutume le venin.

En la rate gt la joie, la luxure au foyer.

En la terre des aveugles cil qui n'a que un oeil y est roi.

En l'alphabet il y a des lettres plus riches les unes que les autres.

En larmes de flon ne se doit nul fier.

En larmes de fol ne se doit on fier.

En l'eau de la mer vouloir son visage reprsenter.

En lit a chien ne querez oincure.

En lit de chien n'a point d'ointure.

En mai, mets toi comme il te plat, caleon de bain ou complet.

En maigre poil a morsure.

En mains d'autrui, le morceau est toujours gros.

En maison de qui te veut mal, vienne un procs et urinal.

En maison neuve, qui n'y porte rien n'y trouve.

En maison neuve, qui rien n'y porte, rien n'y trouve.

En maison sans bois ni leigne, qui n'en apporte pas ne cene.

En manie y a de la lycanthropie.

En mariage trompe qui peut.

En me saoulant de pain, j'ay en un peu de trve avec mon mal.

En mchant et laid troupeau, n'y a qu'lire pour le plus beau.

En mlant le bon et le mauvais, on a le passable.

En mnage, faut savoir manger la mme cuelle.

En ngoce de dmer ne se faut nul fier.

En Normandie, on vendange coups de gaule.

En oiseuse (oisivet) le diable se boute.

En palliant tel rit souvent, qui mord.

En parlant du larron, il se trouve derrire le buisson.

En parlant peu, tu entends davantage.

En pauvret n'y a pas grande loyaut.

En pch ne se faut excuser, car mal atteindre ne tend qu'a mal visser.

En petit corps gt bien bonne me.

En petite maison a Dieu grand'part.

En petite maison Dieu a grande part.

En petite maison, Dieu a part et portion.

En petite tte a grand sens.

En peu de temps il advient beaucoup de choses.

En prendre comme de cage vendu.

En procs n'y a point d'amour.

En remettant les affaires de jour a autre, la mort nous surprend.

En repos ne doit dormir mie,
Qui sent qu'aucuns ne l'aiment mie.

En rien faisant on a plus de peine qu'en travaillant.

En son fumier cheval engraisse quant il repose son aise.

En ta sant pas ne te fie, la mort coup ravit la vie.

En tant de pais tant de guises.

En taverne pas ne t'inverne, car c'est une dangereuse caverne.

En tel peau qu'ha le loup quand il nat, mourir lui eschet.

En tels affaires il ne se faut jouer.

En tmrit n'y a avis, prudence ni sret.

En temps de carme ni chair ni femme.

En temps de carme, ni chair ni femme.

En temps de famine, il n'est pas de pain dur.

En temps de paix on fait bien monstre et point de guerre n'on ne fait monstre.

En temps de peste l'essence jette la maison par les fentres.

En tout ce qu'avons de faire, le fait plus que dire est ncessaire.

En tout pays il y a une lieue de mauvais chemin.

En tout temps et saison de l'anne, feu argent et sant, sont en grand estime.

En toute chose il faut considrer la fin.

En toute saison femme est bien a la maison.

En toute viande il y a du gras et du maigre.

En toutes choses mesure.

En toutes choses il te faut diligemment prparer.

En toutes choses y a mesure.

En trop fier a danger.

En trop fier gt le danger, en hiver fournier, en este tavernier, c'est l'tat d'un gautier.

En trop parler n'y a pas raison.

En un long voyage, la paille mme est a charge.

En un muids de cuidance,
N'a plein pot de sapience.

En une belle gaine d'or, couteau de plomb gt et dort.

En une chanson, n'y a qu'un bon mot.

En une troite couche, le sage au milieu se couche.

En une main il tient le pain, en l'autre le baston.

En vain l'anguille a sur l'aigle envie.

En vain plante et sme, qui ne clt et ne ferme.

En vain plante qui ne clt.

En vieille grange bat-on bien, mais de vieux flaux on ne fait rien.

En vieillissant, on devient plus sage ou plus sot.

En virant et en tournant, on arrive au bout de l'an.

En vouloir avoir gauche et dextre.

En voyage et en mariage ne prends conseil de personne.

En voyant le chien gros et sain, nul n'est besoin de voir le pain.

Encor ne sait-il pas par quel bout il le tient.

Encor'avec tat, on a prou peine vivre.

Encore bien que Dieu soit bon ouvrier, si est-ce qu'il veut qu'on l'aide.

Encore bien que Dieu soit lent a punir le pcheur, si est, ce qu'il n'est pas oublieux.

Encore bien que le renard change son poil, il ne change pas son naturel.

Encore n'a pas failli qui n'a ruer.

Encore n'est pas couche qui aira mole nuit.

Encore que nier ne soit larcin,
Si est-ce de larcin.

Encores n'a pas failli qui a encore ruer.

Encores qu'on rit fort si ne se peut on garder de devenir gros.

Eneco, saisis-toi de l'ours, afin que j'aie moyen de fuir.

Enfant brl a peur du feu.

Enfant de bonne nature, de Dieu a sa nourriture.

Enfant de bonne ville est demi crivain.

Enfant de cent ans a perdu son temps.

Enfant de pute main vaut mieux malade que sain.

Enfant et pt au soleil glace.

Enfant et rire, richesse de pauvre.

Enfant nourri de vin et femme qui parle latin ne font jamais bonne fin.

Enfant nourri de vin femme qui parle latin et soleil qui luisarne le matin ne viennent jamais a bonne fin.

Enfant nourri de vin femme qui parle latin ne feront jamais bonne fin.

Enfant nourri de vin femme qui parle latin ne font jamais bonne fin.

Enfant nourri de vin femme qui parle latin soleil qui luisarne le matin ne viennent jamais a bonne fin.

Enfant nourri de vin, fait rarement bonne fin.

Enfant nourri de vin, femme qui sait le latin rarement font bonne fin.

Enfant qui ne croit pre et mre, ne peut qu'en fin ne le compre.

Enfant qui ne pleure pas, n'aura pas teter.

Enfant, de bonne race par elle sait tout faire.

Enfant, richesse de pauvre.

Enfants de Chaumont beau commencement et pute fin.

Enfants de la mathe.

Enfants sont richesse de pauvres gens.

Enfants sont richesses de pauvres gens.

Enfraindre sa promesse est chose raison contraire, mais tromper l'ennemi est bien alaigre.

Engendre de bien jeunes ou vieilles gens ne peuvent vivre longuement.

Ennemi sot ne vaut pas mieux qu'ennemi sage; l'paisseur de l'un peut tre aussi fcheuse que la finesse de l'autre.

Ennemy arme par dsespoir met tout bas par ferme vouloir.

Ennemy le jour prolonge.

Ennui chet on de franchise en servage.

Ennuis meurt qui appris ne l'a.

Ennuy en an le jour prolonge.

Ennuy ne porte point de fruit.

Enseigne l'ignorant, et coute le savant:
Tu apprendras ce que tu ignorais,
Et tu te rappelleras ce que tu savais.

Enseigne l'ignorant, il deviendra ton ennemi.

Enseigner convient aux enfants, ce qu'est de faire quand seront grands.

Ensemble, querelles; spars, supplice. (Nec tecum possum vivere, nec sine te.)

Entendre le coucou pour la premire fois de l'anne jeun est cause qu'on aura la fivre toute l'anne.

Entendre les deux sons de cloche.

Entends premier, parle le dernier.

Entt comme une mule.

Entre 7 et 8 heures les femmes au lit entre 8 et 9 les hommes y vont.

Entre 7 et 8 heures, filles et femmes couches, 9 heures, les hommes.

Entre amis, la nappe est inutile.

Entre amis, tous biens sont communs.

Entre bride et peron et toute chose gt la raison.

Entre bride et peron gt la raison.

Entre bride et l'peron, de toute chose gt la raison.

Entre choisir et non choisir la fille tarde s'tablir.

Entre deux amis n'a que deux paroles.

Entre deux celles le cul a terre.

Entre deux de pareil tat par l'huis troit sort le dbat.

Entre deux maux, faut chercher le moindre.

Entre deux maux, faut choisir le moindre.

Entre deux selles le cul a terre.

Entre deux selles le cul chiet terre.

Entre deux selles, le cul terre.

Entre deux selles, les fesses terre.

Entre faire et dire mout redire.

Entre faire et dire y a moult dire.

Entre fait et dit moult.

Entre gens de bien n'y a que deux paroles.

Entre gens de mme nature, l'amiti s'entretient et dure.

Entre grand et barican gt l'avoir des berthelen.

Entre homme et femme le diable danse au milieu.

Entre jeune homme et vieil chenu du pain ni a de rsidu.

Entre juillet et aot, le boire est de bon got.

Entre la bouche et la cuiller vient bien souvent grand destourbier.

Entre la bouche et l'estomac souvent il y a guerre.

Entre la haie et le bl.

Entre la merde et l'urine, le bel enfant se nourrit.

Entre la soupe et le chou, il faut boire un petit coup.

Entre la toussaint et nol, ne peut trop pleuvoir ne venter.

Entre l'me et le corps, souvent dsaccord.

Entre l'arbre et l'corce il ne faut pas mettre le doigt.

Entre le bois et l'corce.

Entre le commun et vulgaire, le conseil est tmraire.

Entre le dit et le fait y a grand trait.

Entre l'corce et le bois, ne faut pas mettre le doigt.

Entre l'cuelle et le pot, il ne faut pas mettre le doigt.

Entre l'enclume et le marteau, qui doigt y foure est tenu veau.

Entre les fianailles et la noce le diable court.

Entre les fianailles et le mariage le diable est dchan.

Entre les venes et les pots moins de sages que de sots.

Entre l'orient et l'occident en court se trouvent cent ans.

Entre mariage et regret il n'y a que l'paisseur d'une haie si l'on y regarde de prs il n'y a que l'paisseur d'un sabot.

Entre nous fols qui playdoyons les praticiens nous nourrissons.

Entre paix et trve, qui chasse ne lve.

Entre promesse et l'effet y a grand trait.

Entre promettre et donner, doit-on la fille marier.

Entre promettre et tenir, se fourvoie le maintenir.

Entre trop et peu, mesure il faut.

Entre un fcheux et la fivre quarte, la diffrence n'est pas grande; mais nul remde au premier de ces maux, sauf d'tre sourd et aveugle.

Entre-cy et l'anne qui vient, il se passera beaucoup de jours sereins, et pluvieux.

Entrer dans la confrrie des abricots fendus.

Entretant que le chien chie le lou s'en va.

Entretien sur le temps,
Entretien de sottes gens.

Envie aux grands fait la guerre, et si elle peut les atterre.

Envie de se marier et de vivre longtemps, chaque Jean et chaque Catherine, ils sont maris et ils vivent longtemps et ils voudraient revenir sur leurs pas.

Envie de se marier et vivre longtemps, chaque Jean et chaque Catherine, ils sont maris et ils vivent longtemps et ils voudraient revenir sur leurs pas.

Envie meurt, qui appris ne l'a.

Envis meurt qui appris ne l'a.

Envis meurt, qui appris ne l'a, de telle vie, telle fin.

Envoyer au grat.

pargne de bouche vaut rente de pr.

pargner le voleur, c'est perdre l'honnte homme.

Epi par pi, se fait la glane.

Epouse la femme et non son visage.

Epouse la fille de ton voisin et tu connatras sa manire d'tre.

Epouse qui boit du vin, femme qui parle latin, ont ordinairement mauvaise fin.

Epouser la chvre et le chevreau.

Erbinet (saint Urbain, 25 mai), le pire de tous quand il s'y met;
Car il casse le robinet.

Erreur n'est pas compte.

Es mains fortes, gt la fin de la bataille.

Esclairer au soleil.

Escolier en la maison mdecin au champs.

Esconte le premier, et parle le dernier.

Escorcher le renard par la queue.

Escouter le moment du temps.

Escrire vite comme un greffier de sermons.

Escrivez dessus il y sera.

Escus de bourse.

Espaule d'ne, groin de porc, oreille de singe ou de marchant, doit avoir un bon servant.

Esprance ne donne boire ni manger.

Esprantz proye plusieurs amis sont, qui au partir son ennemis.

Esprer prendre des alouettes la chute du ciel.

<<< operone >>>


DEUTSCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79


ENGLISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


FRANZÖSISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49


ITALIENISCH
1 2 3 4


LATEINISCH
1 2 3 4


PORTUGIESISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20


SPANISCH
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10