• DICTUM
    au

  • Au 17 de juillet fi de potion et de jalep mais surtout fuy la médecine quand tu vois le soleil agir le 6 d'oust du Lyon car lors la chèvre d'Orion fait par 30 jours retirer le dauphin sans l'air respirer.
  • Au an der Kirbe (Kirmes) wurds Nacht.
    i] Jedes Vergnügen hat seine Grenze.
  • Au an der Kirbe wurds Nacht.
    i] Jedes Vergnügen hat seine Grenze.
  • Au batre, faut l'amour.
  • Au besoin cognoit-on l'ami s'il est entier, saint, ou demi.
  • Au besoin congnoist-on l'ami.
  • Au besoin l'ami.
  • Au besoin l'on connaît l'ami.
  • Au besoin n'est nul petit ami.
  • Au besoin on connaît l'ami (o. les amis).
  • Au besoin voit-on l'ami, il n'est parent, à qui n'a rien.
    var] Au besoin voit-on l'ami.
    var] Au besoin voit-on qui ami est.
    var] Au besoin, l'ami.
  • Au besoing puet l'on esprouver qui est bon ami.
  • Au bois revit le lièvre.
  • Au bon chouleur, la pelote lui vient.
  • Au bon coq il faut sept poules, à une bonne femme il faut sept hommes.
  • Au bon joueur, la balle lui vient.
  • Au bons jours, les bonnes oeuvres.
  • Au bout de cent ans, les maladies reviennent.
  • Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve.
  • Au bout de l'aulne prend fin, tout drap soit gros ou fin.
  • Au bout de l'aune faut le drap.
    var] Au bout de l'aune, plus d'étoffe.
  • Au bout de son Latin.
  • Au bout du compte.
  • Au bout du fossé la culbute.
  • Au bout la borne.
  • Au cabaret on perd trois choses, son argent, sa santé et son honneur.
  • Au cas que Lucas n'ait qu'un oeil, sa femme aurait épousé un borgne.
  • Au chant on connaît l'oiseau.
  • Au chaudron des douleurs chacun porte son écuelle.
  • Au chien qui mord, il faut jeter des pierres.
  • Au choix; à volonté.
  • Au cimetière, tous sont égaux.
  • Au cio, au nenio.
  • Au commencement considérez la fin.
  • Au commencement était la Parole.
  • Au commencement ou à la fin, mars a sa poyzon et venin.
  • Au commencement tout est beau.
  • Au confesseur, au médecin et à l'avocat, on ne doit cacher aucun cas.
  • Au courant.
  • Au créditeur mieux souvient, que au debteur de son argent.
    var] Au créditeur souvent plus souvient, qu'au débiteur de son argent.
  • Au cul de la hagne on y prend les diables à la chasse exposition id est.
  • Au défaut d'un sage, monte un fol en chaire.
  • Au défaut de la loi, il y a le châtiment du remords.
  • Au dégoutté, le miel amer est.
  • Au denin saura-on qui a mangé le lart.
  • Au départir sont les dolours.
  • Au dernier les os.
  • Au derrenier scairon on qui a mengé le lart.
  • Au derrière bien aiguisé, les mamelles pendent.
  • Au desgouté le miel amer est.
  • Au despendre gît le profit.
  • Au diable tant de maîtres! dit le crapaud sous la herse.
  • Au faible, le fort fait souvent tort.
  • Au festin et au cabaret, beaucoup d'amis.
  • Au feu l'yver, au bois en aeste.
  • Au feu uriner est sain, et y cracher est vain.
  • Au feu, fils et enfants ne pardonne rien.
  • Au fiel le courroux, au poumon la toux.
  • Au fol enfant, ni au vilain, bailler ne dois glaive en la main.
  • Au fond du sac, on trouve le compte.
  • Au fou et au seigneur, tout est permis.
  • Au fou et au vent il faut livrer passage.
  • Au foyer du voisin, grande fille vous réjouit.
  • Au fromage et jambon, cognoit-on voisin et compagnon.
  • Au fruit on doit priser l'arbre.
    var] Au fruit, on connaît l'arbre.
  • Au gracieux et au joli, Dieu donne profit.
  • Au jeu et au vin, l'homme devient coquin.
  • Au jour du jugement, autant vaut estron que le marc d'argent.
  • Au laboureur nonchalant, les rats rongent son grain et à han.
  • Au lieu que ce seroit au boeuf de se plaindre, c'est la charrette qui fait du bruit.
  • Au lit du chien n'a point d'oincture.
  • Au lit et à la chandelle, laide vaut presque autant que belle.
  • Au long aller la lime mange le fer.
    var] Au long aller petit fardeau pèse.
    var] Au long aller, petit faix pèse.
  • Au mal de la goutte les médecins ne voient goutte.
  • Au mal mortel, ne médecin, ne médecine valent.
  • Au malheureux est grand confort d'avoir compagnon et confort.
  • Au malheureux fait confort avoir compagnie dans (o. en) son sort.
  • Au malheureux le carreau.
  • Au malheureux peu profit être valeureux.
  • Au malin, malin et demi.
  • Au manger l'homme, se doit dépêcher.
  • Au marché, il y a plus de peaux de chevreaux que de peaux de chèvres.
  • Au mari jaloux, corne au front.
  • Au mari prudence, à la femme patience.
  • Au mariage du filleul qui ne t'y invites pas ne t'y veut pas.
  • Au mariage et à la mort, le diable fait ses efforts.
    var] Au mariage et à la mort, le diable fait son effort.
    var] Au mariage et à la mort, le diable fait tous ses efforts.
  • Au matin boy le vin blanc, le rouge au soir pour faire (o. le) sang.
  • Au matin les monts, au soir les fonds.
  • Au mauvais chemin double le pas.
  • Au méchant pardonner est le bon injurier.
  • Au méchant, à la bête et à l'animalon, ne duit bon conseil ne raison.
  • Au médecin, à l'avocat et au curé, il faut dire la vérité.
  • Au meilleur drap et plus fin git le dol et mol-engin.
  • Au meilleur et plus grand des Dieux.
  • Au même endroit.
  • Au milieu des choses.
  • Au milieu des fêtes viennent les nausées.
  • Au milieu du péril il est bien tard pour demander des conseils.
  • Au ministran postenon, au pundoman katenon.
  • Au moins la vie sauve.
  • <<< list home >>>